AÏKIDO

POUR QUI ?

L’aïkido, pour tous ceux qui le souhaitent !

De 7 à 77 ans. L’aïkido convient à ceux qui osent apprendre par leur corps, pour leur corps. Quel que soit votre âge, votre aisance corporelle, en pratiquant l’aïkido, on cherche à développer sa souplesse, son sens de l’équilibre, son contact, sa respiration abdominale,… On pourrait dire qu'en aïkido, on renforce la posture, la structure corporelle, tout en relâchant les tensions.

 

C’est donc un chemin praticable pour n’importe qui, à n’importe quel âge et quelque soit votre condition physique (sauf contre-indication médicale grave). L’enjeu est d’avancer à partir de là où on est.  Les personnes ayant un ou des handicaps sont donc tout naturellement les bienvenues dans les cours d’aïkido..

POUR QUOI ?

L’aïkido convient à ceux qui cherchent à être bien dans leur corps et à l’être dans l’interaction avec une autre personne, homme ou femme sans distinction. Cela veut dire que l'on exécute des techniques sans faire de mal à son partenaire, mais au contraire, en lui faisant du bien !

 

L’aïkido, pour apprendre à se détendre dans le mouvement : Ça tourne, ça bouge, ça attaque, ça réagit, ça contrôle, dans un jeu de rôle bienveillant. On renforce le corps en lui permettant de lâcher ses tensions. Les bienfaits sont visibles quel que soit son niveau de pratique, que l'on soit débutant ou confirmé.

 

L’aïkido, c’est apprendre à gérer l’interaction avec un partenaire dans une mise en scène décisive. Le cadre du jeu de rôle d’un attaquant et d’un attaqué permet de développer la confiance dans un "face à face" répété. Il n’y a ni vainqueur ni vaincu dans cette rencontre, mais un dialogue qui force à composer avec l’autre, pour se renforcer mutuellement.

DÉROULEMENT D'UN COURS

Durant tout le cours, on cherche à reproduire les gestes du professeur ou Sensei. On commence avec les mouvements de l'aïki-taïso (la gymnastique de l'aïkido, en japonais), qui sert à harmoniser les énergies du corps. Puis on apprend à rouler dans toutes les directions sans se blesser. Puis on travaille à deux ou trois, à mains nues ou avec des armes en bois (un bâton, le jo, et un sabre, le bokken). Le tout en s'initiant aux traditions japonaises de respect des autres, de soi, du lieu, (par le biais des salut, entre autre) et l'apprentissage par la répétition.

 

Pour les anciens, l’aïkido, c'est également le plaisir d’aiguiser le ressenti, la capacité de partage, d’échange, de confiance, de générosité, de sincérité et d’ouverture. C’est une Voie de transformation de l’être humain par le dynamisme des mouvements, une recherche constance d’harmonie, dans le respect de l’autre et de la différence. C’est aussi le développement de sa puissance, de ses forces intérieures, de l’énergie, par la spirale.

C’est un dialogue, un instant d’écoute, d’attention, sans force, mais avec détermination et engagement. C’est tout simplement la découverte de la détente, d’un bien-être dans la bonne humeur, sans compétition, en s’essayant à la pacification. C’est la transmission de principes de souplesse comme de responsabilité, de maîtrise de soi, de circulation d’énergie, qui rayonne bien au-delà du tatami.

INSTITUT FRANçAIS D'AÏKIDO

Retour en haut

© 2020 par Institut Français d'Aïkido